Nos yeux ! Éléments essentiels de notre vie.
Ils sont les instruments le plus important de nos cinq sens : LA VUE

Ils ne sont pas seulement des outils pratiques pour lire, c’est à travers eux que nous percevons notre environnement proche ou lointain, les dangers autant que les belles choses.
Il s’agit d’un capital précieux. Mais en prenons-nous bien soin ?
En France, les troubles visuels touchent 68 % de la population. Plusieurs facteurs, naturels, autant qu’accidentels, ou maladies sont susceptibles de les blesser et sont responsables de troubles de la vision et perte d’acuité, temporaires ou permanents.
La sensibilité de nos yeux aux atteintes extérieures augmente avec l’âge et cette sensibilité peut conduire à divers problèmes plus ou moins fréquents et plus ou moins graves, voire irréversibles. Toutefois, avec quelques précautions simples (voir notre article « Vivre SANS lunettes : POSSIBLE OU NON ? » astuces et conseils gratuits) nous pouvons les préserver et les rééduquer.

Quels sont les troubles de la vue responsable de la perte d’acuité?

Pour prendre soin de nos yeux, nous devons connaître les problèmes de la vue les plus fréquents, leurs causes et les conséquences : défaut visuel, anomalie de l’œil, pathologie oculaire, vieillissement naturel de l’œil…

Dans cet article, qui est un extrait de notre livre “OUBLIONS LES LUNETTES”  beaucoup plus complet,   nous traiterons des sujets suivants :

  • Le syndrome des yeux secs
  • La conjonctivite
  • L’orgelet
  • Le Chalazion
  • Le glaucome
  • La presbytie
  • La Myopie
  • L’hypermétropie
  • L’astigmatisme
  • DMLA ou dégénérescence maculaire
  • La cataracte
  • Intrusion dans l’œil
  • La prévention
  • La rééducation oculaire
  • Votre alimentation
  • Le « bon » gras, excellent pour les yeux
  • Boisson sucrée
  • L’activité physique
  • Confort de vie

Qu’est ce que le syndrome des yeux secs ?

Les yeux secs. Un problème généralement causé par une baisse de la sécrétion de larmes ou par un déséquilibre entre les éléments qui les composent. Ce qui entraîne une augmentation de l’évaporation du fluide recouvrant la face externe de nos yeux, d’où un inconfort oculaire.

  • Sensation de sable dans l’œil,
  • Picotements,
  • Brûlements légers,
  • Irritation,
  • Vision brouillée de manière fluctuante,
  • Fatigue oculaire,
  • Présence de mucus autour des yeux,
  • Difficulté à porter des verres de contact,
  • Sensibilité à la lumière, au vent, au froid, à la fumée, etc.
  • Démangeaisons dans les yeux et parfois œil rouge,
  • Larmoiement excessif,
  • Envie de fermer les yeux.

On estime que 30 % des consultations en ophtalmologie concernent le syndrome des yeux secs. Et les femmes seraient deux fois plus atteintes que les hommes, ainsi que les personnes âgées de plus de 60 ans, qui sont beaucoup plus sensibles à ce problème.
Certains facteurs sont susceptibles d’augmenter les yeux secs :

  • L’âge,
  • Le sexe féminin en raison de leur cycle hormonal,
  • Le travail devant un écran,
  • La pollution atmosphérique, la fumée de cigarette, la poussière, l’air conditionné, etc.
  • Les médicaments, les antalgiques, la pilule contraceptive, les antihistaminiques, les antidépresseurs, les décongestionnants, les diurétiques, les antiacnéiques, etc.
  • Les maladies comme, par exemple : le syndrome de Gougerot-Sjögren, relativement rare

Qu’est ce que la conjonctivite ?

C’est une inflammation de la membrane qui recouvre à la fois la paupière interne et le blanc de l’œil. Elle est due principalement à des irritations (poussières, fumée, produit de lentilles de contact, shampoings…), mais aussi à des allergies, des virus, des bactéries.

  • Œil rouge, larmoyant et qui démange…

Suivant son origine, elle peut affecter un œil ou les deux yeux. Affection bénigne, mais qui ne doit pas être négligée, parlez-en, au moins, à votre pharmacien, car des complications sont possibles qui peuvent affecter la cornée.
Si elle n’atteint qu’un œil, elle peut être transmise à l’autre, et, suivant son origine ou sa pathologie, vous pouvez aussi la transmettre par contact de vos mains, mouchoir, instruments et/ou produits de beauté sur les yeux d’une autre personne (ATTENTION aux enfants).

Quelques précautions à prendre :

  • Évitez de vous toucher les yeux,
  • Lavez-vous les mains très fréquemment,
  • Retirez vos lentilles si vous en portez, et désinfectez-les. Ne les portez pas pendant quelques jours,
  • Jetez les produits et instruments de beauté ayant été en contact avec vos yeux,
  • Changez draps, taie d’oreiller, gant de toilette, serviette tous les jours,
  • Rincez-vous les yeux avec un liquide acheté en pharmacie.

Qu’est ce que l’orgelet ?

L’orgelet atteint les cils ou les petites glandes sébacées localisées à leur racine, c’est une infection bactérienne (type staphylocoque) TRÈS contagieuse.

Toujours situé sur le bord de la paupière, à la base d’un cil, ressemblant à un bouton purulent. C’est l’équivalent d’un furoncle.

Consultez IMMÉDIATEMENT un professionnel de santé, votre médecin ou un ophtalmologue.

Prenez quelques précautions :

  • Évitez de toucher vos yeux,
  • Lavez-vous les mains très fréquemment,
  • Retirez vos lentilles si vous en portez, et désinfectez-les. Ne les portez pas pendant quelques jours,
  • Jetez les produits et instruments de beauté ayant été en contact avec vos yeux,
  • Changez draps, taie d’oreiller, gant de toilette, serviette tous les jours,
  • Rincez-vous les yeux avec un liquide acheté en pharmacie.

Qu’est ce que le Chalazion ?

Une petite boule rouge gênante dans l’épaisseur de la paupière. À ne pas confondre avec l’orgelet qui est à la base d’un cil. À l’inverse de l’orgelet, le chalazion est bénin.

Il est dû à l’enkystement de glandes, produisant le liquide lacrymal, qui se bouchent. De petites compresses chaudes (pas brûlantes !) vont aider à liquéfier et évacuer l’excès de sécrétion naturellement. Il doit normalement disparaître de lui-même en un à trois jours. Par contre s’il persiste au-delà de quatre à cinq jours, une consultation peut être requise, car il est gênant et peut devenir douloureux. MAIS, ATTENTION ! Le médecin vous prescrira probablement un traitement avec une pommade à base d’antibiotique et cortisone pour réduire l’inflammation.

 

BIEN SUIVRE les indications du médecin et la durée du traitement, car les pommades contenant des corticoïdes peuvent provoquer des complications au niveau oculaire.

NE FAITES PAS D’AUTOMÉDICATION.

Les mêmes conseils que pour la conjonctivite s’appliquent.

Qu’est ce que le glaucome ?

Le glaucome est une maladie de l’œil ! C’est une maladie insidieuse dans 90 % des cas, parce qu’elle passe inaperçue, et dont les causes sont, la plupart du temps, inconnues. Il s’agit du glaucome à angle ouvert :

  • Aucune douleur,
  • Aucun trouble visuel.

Le glaucome a angle fermé, 10% des cas, se manifeste par une douleur sourde et persistante, qui peut être associée à des nausées et troubles de la vision et peut déclencher une urgence médicale avec intervention immédiate.

Qu’il soit ouvert ou fermé, C’EST UNE MALADIE GRAVE !

Il provoque une diminution irrémédiable du champ de vision. Les dommages se situent au niveau du nerf optique. La vision périphérique est touchée. La personne qui en souffre peut devenir aveugle si elle ne reçoit aucun traitement.

Faites une visite de contrôle régulièrement chez un ophtalmologue

Selon les récentes communications du congrès de la Société Française d’Ophtalmologie, il semblerait que des aliments protecteurs soient identifiés, contre cette maladie contenant des oméga 3 :

  • les noix
  • et les poissons gras.

Qu’est ce que la presbytie?

L’œil a des difficultés à accommoder, en d’autres termes, à « faire la mise au point ». La vision de près baisse. Nous commençons à éloigner de nos yeux ce que nous regardons ou lisons. Nous allongeons le bras pour voir. Ceci est dû à un durcissement du cristallin qui perd de sa souplesse et donc sa capacité à changer sa courbure pour accommoder, ainsi qu’à une diminution de la flexibilité des muscles oculaires. La majorité des personnes en sont frappées dès l’âge de 45 ans.

Les facteurs importants, favorisant cette affection, sont :

  • Notre vie sédentaire,
    • Nous sommes enfermés dans un univers clos, avec de faibles distances (bureau, métro, bus, domicile…) de 8 à 18 h par jour !
    • Nous ne faisons plus travailler nos yeux (muscles et cristallins) pour accommoder notre vision
    • Nous ne sommes pas suffisamment exposés à la lumière naturelle du soleil.
      • ATTENTION, exposé ne veut pas dire en« prendre plein les yeux ! ». Il faut aussi se préserver des UV et porter des lunettes de soleil si nécessaire.
  • Le « syndrome de vision informatique ou par ordinateur ». Le SVI ou SVO génère, en plus d’une vision troublée, des maux de tête, une fatigue oculaire, de la sécheresse oculaire, des douleurs au dos et au cou.
    • Les professionnels de la vue recommandent de ne pas rester plus de deux heures par jour face à un écran !
    • Ce qui est devenu impossible pour la majorité des travailleurs passant entre cinq et sept heures par jour, face à un ordinateur.
    • sans compte les heures de télévision, de jeux vidéo, l’usage intensif des smartphones et autres gadgets ayant de petits écrans.
  • Le stress

Il est pourtant facile de combattre la presbytie et de la retarder avec quelques précautions simples (voir notre article « Vivre SANS lunettes : POSSIBLE OU NON ? » astuces et conseils gratuits) et la rééducation visuelle.

Nous pouvons préserver nos yeux et les rééduquer.

Qu’est ce que la Myopie ?

La myopie est une anomalie de la vision où les objets proches sont nets, mais troubles et flous de loin. Elle affecte environ 30 à 40 % de la population occidentale et 80 à 90 % dans les régions asiatiques à fort urbanisme, et cela ne cesse d’augmenter. Selon les estimations ce serait 2,5 milliards de personnes qui seront myopes d’ici 2020 soit 64 % de plus qu’aujourd’hui.

Les causes, encore méconnues, semblent toutefois être dues à deux principaux facteurs :

  • La génétique. Les chercheurs auraient identifié soixante-dix gènes ayant un rôle dans cette affection et vingt régions mondiales plus spécifiquement atteintes.
  • L’environnement et le mode de vie.
    • La sédentarisation et la vie entre « 4 murs », avec un manque d’activité extérieure,
    • La diminution de l’exposition à la lumière naturelle,
    • Le manque d’activité de nos yeux pour travailler en accommodation pourrait être la principale cause d’augmentation de la myopie :
      • Les jeux vidéo,
      • la lecture intensive,
      • les écrans d’ordinateur
      • ==> La fixation de longue durée au même point focal, d’où une perte d’entrainement à l’accommodation visuelle
    • L’alimentation défaillante,
  • Certains médicaments comme les corticoïdes.

Elle touche la population dès l’âge scolaire et elle évolue jusqu’à l’âge adulte pour se stabiliser, BIEN QUE certaines fortes myopies peuvent évoluer durant toute la vie de la personne atteinte.

Les professionnels discernent 3 niveaux de myopie :

  • Myopie faible, nécessitant une correction de 0.25 à 2.5,
  • Myopie moyenne, nécessitant une correction de 0.75 à 6,
  • Myopie forte, nécessitant une correction au-delà de 6.

Dans ce cas, également, il est possible, avec quelques précautions simples (voir notre article « Vivre SANS lunettes : POSSIBLE OU NON ? » astuces et conseils gratuits) de les préserver et les rééduquer.

Qu’est ce que l’hypermétropie ?

L’hypermétropie est un problème de vision floue de près. C’est un défaut de forme de l’œil, qui est parfois qualifié de « trop petit » ou de « trop court », où la forme de la cornée est peu incurvée et trop plate. Une personne hypermétrope doit accommoder pour ramener l’image au centre de la rétine et obtenir une image nette. Avec une hypermétropie forte, ou si la personne est atteinte d’autres problèmes de vision liés à l’âge, l’accommodation devient difficile et l’objet observé restera flou.

La capacité d’accommodation peut être maintenue avec de la rééducation

Qu’est ce que l’astigmatisme ?

C’est une anomalie de la cornée qui est plutôt ovale au lieu d’être de forme bien ronde. Les rayons lumineux ne convergent pas sur un seul et même point, ce qui produit une image déformée, et, par conséquent, une vision floue de près comme de loin. La vision est toujours imprécise à toutes les distances. Trouble de la vision très fréquent qui peut survenir DÈS LA NAISSANCE. Ce n’est pas un problème temporaire et il peut s’aggraver avec le temps.

Plus la personne est jeune et plus les résultats de la rééducation seront probants.

Qu’est ce que la DMLA ou dégénérescence maculaire?

Elle est la première cause de perte de vision des personnes de plus de 50 ans dans les pays occidentaux. Rien qu’en France, c’est 1 million de personnes atteintes. Plus l’âge avance, plus les probabilités que l’on vous diagnostique une DMLA vont augmenter : après 80 ans, plus d’une personne sur trois est touchée. Cette pathologie de la vision affecte la macula, située au fond de la rétine (très petite zone de 2 à 3 % de la rétine), c’est elle qui transmet 90 % de l’information visuelle.

Il y a deux formes de DMLA :

  • La DMLA humide est la forme la plus sérieuse (20 % des cas). Des vaisseaux sanguins anormaux et fragiles se forment dans la rétine et vont exsuder du sérum, liquide sanguin qui va perturber la fonction de la rétine. Elle peut entraîner une perte plus rapide de la vision centrale.
  • La DMLA sèche est la forme la plus courante, la moins grave (80 % des cas). Elle est caractérisée par un amincissement de la rétine qui ne fonctionne plus correctement. Elle entraîne une perte lente et progressive de la vision centrale.
    Une visite de contrôle chez un ophtalmologue ou un optométriste est indispensable pour la diagnostiquer avec certitude, et le plus tôt possible. Une alimentation saine contenant des antioxydants ralentit la progression de la DMLA.

Qu’est ce que la cataracte ?

La vision s’embrouille ! Cela survient lorsque le cristallin, lentille ovale derrière la pupille, qui joue le même rôle que l’objectif d’un appareil photo, perd de sa transparence. Il s’opacifie, et les rayons lumineux ne parviennent plus correctement sur la rétine.
Cette affection de l’œil arrive progressivement avec l’âge et peut débuter à partir de 65 ans. Et, à 75 ans, la probabilité que plus de 60 % d’une population soit touchée est forte. C’est le cas des Américains.

Une des hypothèses serait que les radicaux libres altèrent les protéines du cristallin. La cataracte est relativement facile à détecter lors d’un examen de la vue fait par un professionnel.

Intrusion dans l’œil

Une poussière, une brindille, un insecte, un éclat de verre… dans l’œil. INCIDENT FRÉQUENT, et très souvent bénin, il faut extraire cet indésirable rapidement.

S’IL EST ACCESSIBLE !

Facilement accessible et visible, utilisez un coin de mouchoir propre ou une compresse en écartant doucement les paupières avec votre pouce et votre index et rincez avec un liquide de lavage des yeux. Sous la paupière, explorez la face interne de la paupière supérieure, retournez celle-ci délicatement, vous pouvez vous aider d’un coton-tige, demandez à la victime de regarder à l’opposé et saisissez le corps étranger à l’aide d’un coin du mouchoir ou de la compresse.

S’il s’agit d’un éclat de verre ou que le corps étranger est planté dans la cornée, ou totalement invisible :
DIRECTION LES URGENCES.
NE LE FAITES PAS VOUS-MÊME !

Bandez alors les deux yeux sans appuyer sur ceux-ci et transportez la victime, préférablement en position allongée, aux urgences les plus proches.

Comment prendre soin et préserver sa vue ?

Comment faire de la prévention ?

Lisez notre article « Vivre SANS lunettes : POSSIBLE OU NON ? », c’est une bonne base de départ, il est le complément indispensable de celui-ci. mais lisez aussi notre livre “OUBLIONS LES LUNETTES”

D’autre part, faites contrôler votre vision et vos yeux régulièrement.

  • Pour les enfants :
    • À 6 mois, 1 an et 1re année scolaire, avant la rentrée,
    • Ensuite, annuellement.
    • Mais résistez au port de lunettes systématique, il y a d’autres solutions !
  • Pour les adultes,
    • Tous les 2 ans
  • Pour les seniors, 65 ans et plus,
    • Annuellement, pour détecter la DMLA, la cataracte et autres

Faire ou ne pas faire de la rééducation oculaire

ET OUI, ÇA MARCHE !

Une des solutions :

  • les procédures de relaxation et de rééducation visuelles, pour déstresser l’œil. La fatigue visuelle, les troubles de vision peuvent être amoindris, voire éliminés par la rééducation, des exercices de relaxation et des massages des yeux.

Beaucoup de nos problèmes ont pour origine une fatigue permanente de l’œil, qui implique une contraction permanente de nos muscles et du cristallin, d’où une perte d’acuité visuelle progressive. Le stress subi ainsi par l’œil, focalisé sur un point précis à courte distance, va « abîmer » l’œil et cela va s’amplifier avec le temps. Les exercices peuvent se faire chez soi, au bureau, dans le métro…, sans frais, sans visite systématique chez un professionnel.
La régularité et l’assiduité sont les clés. Si vous ne faites rien ou que vous ne faites que de temps en temps, vous n’obtiendrez RIEN. Alors que quelques minutes par jour vous apporteront des RÉSULTATS.

Envisagez d’investir dans un kit de rééducation et relaxation visuelles.

Vous avons développé 5 ensembles alliant masque de relaxation et rééducation, méthode de rééducation, lunettes de rééducation, médecine fréquentielle de rééducation du cerveau pour une meilleure vision. Selon votre Budget

Mon alimentation est-elle bonne pour mes yeux ?

Ce conseil est vrai pour toute pathologie ! Nous sommes ce que nous mangeons ! Tout ce que nous mettons dans notre corps a un impact direct sur notre santé. Ayez une alimentation riche, diversifiée, avec des compléments alimentaires et des vitamines, et nous reviendrons plus en détail, dans de futurs articles, sur ce sujet.

L’idéal est un repas constitué de ¼ protéines, ¾ légumes (pomme de terre exclu, c’est un féculent), que l’on doit compléter par des fruits, produit laitier transformé. Le faire en alternance avec ¼ protéines, ½ légumes, et ¼ de féculents.

Les fruits et légumes. Usez et abusez des fruits et légumes de couleurs vives : rouge, jaune et vert foncé. Ils contiennent une grande quantité d’antioxydants naturels, qui fixent les radicaux libres : les caroténoïdes ; plus particulièrement la lutéine, la zéaxanthine et la mésozéaxanthine, nécessaires à la macula (problème de la DMLA) qui contient un pigment jaune composé de ces trois caroténoïdes.
Les aliments les plus riches en :

  • Lutéine sont les légumes à feuilles vert foncé : épinards, choux verts, choux frisés.
  • Zéaxanthine : le maïs, des poivrons rouges et les oranges.
  • Mésozéaxanthine : les crevettes et la peau de poisson.

Pour que notre corps absorbe correctement crustacés et poissons, accompagnons-les de choux verts en salade avec de l’huile d’olive et des épinards. Le jaune d’œuf est également important, il apporte à la fois des caroténoïdes et constitue une excellente source de lipides.

Le gras est-ce vraiment mauvais pour ma vue ?

Il y a les bons et les mauvais gras. Il fait en priorité rechercher dans les oméga-3, ces acides gras, qui participent à la santé de nombreux organes, sont présents dans les poissons des mers froides : sardines, harengs, saumons (sauvage), maquereaux.

Utilisez des huiles d’olives, de sésame,… vierges première pression à froid surtout pour vos salades.

Un Soda ou une boisson sucrée est-ce contre-indiqué pour mon acuité?

Les boissons sucrés industriels sont déconseillés de façon générale ! Elles contiennent TROP de sucre qui se métabolise entre autre en GRAS et viennent se fixer à divers endroit du corps.

Les éliminer totalement serait sans doute la bonne attitude mais serait aussi du ressort du dogmatisme !  Ayons une démarche responsable et  limitons toutes boissons sucrées, sodas et jus de fruits industriels, ainsi que snacks, barres chocolatées, etc.

Remplacez-les par des jus de fruits ou de légumes frais, carotte, tomate, orange, citron… sans addition de sucre.

Les oligo-éléments et vitamines contenus dans les jus frais sont indispensables pour les yeux.

Faut-il des antioxydants dans l’assiette ?

Ils neutralisent les radicaux libres dans l’organisme, lesquels accélèrent le vieillissement et contribuent aux maladies liées à l’âge. L’œil a un besoin important de ces oligo-éléments et de vitamines associés :

  • Le zinc et la vitamine A. Dans la dégénérescence, les parties atteintes ont un déficit de zinc. Il faut aussi savoir qu’avec l’âge, certaines enzymes, dans la rétine, ont besoin de certaines vitamines, elles peuvent contribuer à prévenir la perte de vision, aucune n’est dotée de vertus miracles. Nous avons besoin entre 10 et 12 mg/jour de zinc.
  • Le chrome. Indispensable pour l’accommodation. Il intervient dans le fonctionnement des muscles ciliaires. Nous avons besoin de 65 μg/jour de chrome pour un adulte. On en trouve dans la levure de bière, le poivre noir, le foie, les rognons, mais également dans les champignons et les betteraves.
  • Le sélénium et la vitamine E. Leur association est réputée pour son action antioxydante. Elle joue un rôle déterminant dans la lutte contre les radicaux libres et contribue à ralentir efficacement les processus de vieillissement oculaire.
  • Flavonoïdes et vitamine C. Un duo régénérateur ! Qui favorise l’absorption du fer ; la vitamine C joue un rôle dans l’oxygénation des cellules. Elle contribue à la synthèse des neurotransmetteurs et n’oublions pas que la partie de notre corps la plus riche en capteurs neuroniques est…. La MACULA !

Dois-je faire du sport ?

Cela n’a l’air de rien, mais garder une activité physique régulière est encore la meilleure façon de prévenir les deux plus grands ennemis de la rétine que sont l’hypertension artérielle et le diabète.

Sans être obligé de vous inscrire dans une salle de sport ou un cours de tennis, sauf si c’est votre passion bien sur, n’est pas une obligation !

Une demi-heure quotidienne de marche, si possible rapide, suffit pour assouplir la paroi des artères, et donc diminuer le risque d’obstruction des petits vaisseaux nourriciers de la rétine. Et si cette activité s’exécute en plein air sous le soleil, vous devez porter des lunettes de soleil avec une protection UV.

Mon confort de vie est-il important ?

Oui votre confort de façon général est important ! Car il permet de réduire fatigue, stress entre autre, un matelas adapté, une place à l’ordinateur ergonomique, une cuisine bien organisée et éclairée et plus particulièrement pour vos yeux, ayez un éclairage correspondant à vos besoins et activités, voir notre livre “OUBLIONS LES LUNETTES” un paragraphe spécial lui est  consacré.

  • Dormez dans le noir, pour vous débarrasser des radicaux libres avant qu’ils n’agressent la rétine. Notre système d’épuration interne perd de son efficacité avec l’âge si on ne dort pas dans le noir complet. On peut s’arranger pour dormir rideaux et fenêtres fermés, lumières éteintes.
  • Lumière tamisée pour se relaxer ou regarder la TV,
  • Lumière moyenne pour circuler,
  • Lumière directe et suffisante pour lire…

Mais aussi :

  • Limitez le stress,
  • Environnement exempt de poussière, avec un taux d’humidité suffisant et une lumière adaptée à votre activité,
  • Bonne position pour vos activités, lire, coudre, ordinateur, à table…

Nous espérons vous avoir donné une BONNE VUE sur le sujet.

Prenez soin de vos yeux « Vivre SANS lunettes : POSSIBLE OU NON ? »
OUI, si vous en prenez soin et que vous les rééduquez dès aujourd’hui !

Conclusion

A travers nos, nous voulons vous apporter un éclairage nouveau sur votre santé et principalement celle de vos yeux qui sont le point FOCUS de la perception du monde qui nous entoure.

Nous espérons qu’il vous apportera une ouverture, des pistes et des conseils précieux pour maintenir et améliorer votre vue. Nous sommes des gens ouverts à la suggestion, à la critique et à l’amélioration.

Alors MERCI de nous faire part de vos commentaires CONSTRUCTIFS. Nous les prendrons en considération et tenterons de vous répondre collectivement en fonction de notre disponibilité.

Nous sommes tous personnellement responsable de notre santé.

Aucun Médecin, Pharmacien, Thérapeute, ou notre équipe ne peut et ne pourra faire à votre place les efforts nécessaires pour améliorer VOTRE SANTE
Prenez-vous en charge et AGISSEZ DÈS MAINTENANT !

AYEZ DE BONS YEUX ! Suivez les conseils
RÉÉDUQUEZ-LES ! Faites le DES MAINTENANT !
ET C’EST POSSIBLE !

Vous n’êtes pas convaincu ?

Nous pourrions vous dire, c’est prouvé par tel article, tel revue, etc … Mais nous préférons vous inviter à VÉRIFIEZ PAR VOUS-MÊME. Faites une recherche sur Internet. Vous y trouverez :

  • Plus de 120.000 témoignages
  • Des articles dans les revues spécialisées et/ou génériques et des forums de santé, comme quoi c’est possible ! ÇA MARCHE !
  • Des avis de personnes comme vous qui ont testées les méthodes exposées dans notre guide et qui existent depuis plus de 100 ANS
  • Ils sont unanimes : Ça marche !
  • Et comme par hasard, les seuls détracteurs viennent du monde de l’optique, pour protéger un marché de 6,5 milliard d’euros de chiffre d’affaires en 2016. LEUR bénéfice est lié à VOTRE esclavage, mais ils ne donnent AUCUN FAIT SCIENTIFIQUE !

JUGEZ PAR VOUS-MÊMES

Vous trouverez certainement d’autres personnes qui promulguent quelques méthodes mais uniquement des méthodes. Notre  “OUBLIONS LES LUNETTES” et une méthode mais pas uniquement cela, vérifiez par vous même.

RAPPELEZ-VOUS, que notre équipe multidisciplinaire est la seule à vous offrir en 5 packages, qui regroupe à eux seuls PLUSIEURS ÉLÉMENTS DE LA SANTE DE VOS YEUX, toute la technologie pour rééduquer vos yeux

LA REEDUCATION DES YEUX ÇA EXISTE! ET ÇA MARCHE!

AGISSEZ !

et partagez avec vos amis en cliquant sur le lien “share”